Hausse du rendement portugais après la décision de la Cour

Avec Reuters

— 

Les coûts de financement supportés par le Portugal sont en nette hausse lundi matin après que la Cour constitutionnelle du pays a rejeté une partie des mesures d'austérité préparées par le gouvernement, alors que le rendement d'autres pays dits périphériques est en baisse sensible.

Le rendement des obligations portugaises à 10 ans augmente ainsi de 18 points de base à 6,61%, les courtiers s'inquiétant de la capacité du Portugal à tenir ses objectifs. La Cour constitutionnelle a rejeté vendredi quatre des neuf mesures d'austérité adoptées par le gouvernement de Lisbonne, ce qui pourrait selon les experts coûter au budget de l'Etat entre 900 millions et 1,3 milliard d'euros.

Le Premier ministre portugais Pedro Passos Coelho s'est engagé à réduire les dépenses budgétaires à la suite de cette décision. «Cela augmente le risque attaché aux obligations souveraines portugaises car il y a toujours la possibilité de la nécessité d'un autre plan de sauvetage», a dit un trader.

De son côté, le rendement des obligations espagnoles à 10 ans baisse de 11 points de base, à 4,67%, un plus bas depuis février 2012. Le rendement des obligations italiennes de même échéance baisse de 14 points de base, à 4,28%.