Bourses: L'Europe plonge, croissance, Corée et grippe inquiètent

Avec Reuters

— 

Les principales Bourses européennes ont clôturé en nette baisse vendredi, à l'exception de Milan, plombées par les inquiétudes sur la croissance mondiale après des statistiques décevantes ainsi que par les craintes d'une nouvelle pandémie de grippe en Chine, le tout sur fond de tension en Corée du Nord.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,68% à 3.663,48 points, et accuse un recul de 1,82% sur la semaine. La Bourse de Londres a perdu 1,49%, celle de Francfort 2,03% et Madrid 0,63%. L'indice Euro Stoxx 50, qui regroupe les principales valeurs de la zone euro, abandonne 1,29% en clôture provisoire.

Les banques italiennes (+2,15%) ont en revanche permis à Milan (+0,64%) de finir en territoire positif. Les créations d'emploi aux Etats-Unis sont tombées en mars à leur plus bas niveau depuis neuf mois et les ventes au détail dans la zone euro ont reculé davantage que prévu en février.

La Corée du Nord a demandé aux ambassades étrangères à Pyongyang d'envisager un départ de leur personnel dans le cas d'un conflit, dernière en date de ses annonces bellicistes.