Jean-Jacques Augier: Hollande n'a «rien à voir, ni de près, ni de loin» avec ses investissements

ENQUÊTE e trésorier de campagne de François Hollande est ciblé par des révélations...

Avec agences

— 

Jean-Jacques Augier
Jean-Jacques Augier — SICHOV/SIPA

Jean-Jacques Augier contre-attaque. L'ancien trésorier de la campagne présidentielle de François Hollande assure n'avoir tiré «aucun avantage fiscal» de ses participations aux Caïmans. «Ces deux prises de participation n'ont entraîné aucun avantage fiscal particulier ni en France, ni ailleurs», selon un communiqué d'Eurane, dans lequel l'homme d'affaires précise également ne détenir «aucun actif, compte ou participation à titre personnel à l'extérieur du territoire français». 

Malstroëm sans fondement

Dans un entretien à l'AFP, il a assuré que le chef de l'Etat n'avait «rien à voir, ni de près, ni de loin» avec ses investissements dans des sociétés aux îles Caïmans, dont il n'a eu «en aucun cas» connaissance. Interrogé sur des prises de participation de sa holding Eurane dans des sociétés enregistrées dans ce paradis fiscal, Jean-Jacques Augier a déclaré qu'il n'en avait «jamais» parlé avec le président de la République. «Il n'a rien à voir, ni de près, ni de loin avec mes activités. Il n'en a eu connaissance en aucun cas», a assuré l'homme d'affaires à propos d'un dossier susceptible d'éclabousser un pouvoir exécutif déjà touché de plein fouet par les aveux de l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac. «Ce que je regrette, c'est de voir ce malstroëm qui n'a pas de fondement», a-t-il ajouté, avant de s'insurger contre «l'utilisation que l'on essaye de faire de (s)a personne pour atteindre le chef de l'Etat».

Déjà, dans un entretien à France Info plus tôt ce jeudi, Jean-Jacques Augier avait dit son étonnement, rappelant avoir agi pour son compte et en toute légalité. Ce jeudi matin, le journal Le Monde qui s’est procuré des millions de fichiers relatifs à des transactions financières dites «offshore» à travers la planète a révélé que le trésorier du chef de l’Etat pendant la campagne présidentielle est actionnaire de deux sociétés offshore dans les îles Caïmans.

 Jean-Jacques Augier, 59 ans, est comme François Hollande issu de la promotion Voltaire à l’ENA. Inspecteur des finances, il a fait fortune en redressant la compagnie de taxis G7 en 1987.