Pétrole: L'Opep ne veut pas un prix plus élevé

avec AFP

— 

L'Opep ne désire pas des prix du pétrole plus élevés, a estimé jeudi le secrétaire général de l'organisation, Abdallah El-Badri, jugeant par ailleurs que les cours actuels de l'or noir étaient "convenables" tant pour les pays producteurs que consommateurs.
L'Opep ne désire pas des prix du pétrole plus élevés, a estimé jeudi le secrétaire général de l'organisation, Abdallah El-Badri, jugeant par ailleurs que les cours actuels de l'or noir étaient "convenables" tant pour les pays producteurs que consommateurs. — Eric Piermont AFP

L'Opep ne désire pas des prix du pétrole plus élevés, a estimé jeudi le secrétaire général de l'organisation, Abdallah El-Badri, jugeant par ailleurs que les cours actuels de l'or noir étaient «convenables» tant pour les pays producteurs que consommateurs.

«Nous ne plaidons pas pour des prix plus élevés mais pour un prix raisonnable auquel nous pouvons investir, et avec lequel les pays producteurs et consommateurs peuvent coexister», a-t-il déclaré à des journalistes, lors du Sommet international du pétrole à Paris.

«Nous avons vraiment besoin d'un prix raisonnable, et nous ne sommes pas pour des prix extrêmes, qu'ils soient trop bas ou trop hauts», a-t-il ajouté, estimant que «les prix tels qu'ils sont conviennent tant aux producteurs qu'aux consommateurs».

Ces déclarations du secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) font écho à celles de l'Arabie saoudite, chef de file du cartel. Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Nouaïmi, avait lui-même jugé fin mars «raisonnable» un prix du brut autour de 100 dollars le baril, comme actuellement.