Les services se portent mal

Avec Reuters

— 

L'activité dans le secteur des services s'est contractée à son rythme le plus fort depuis plus de quatre ans en France au mois de mars, selon les chiffres définitifs de l'indice Markit des directeurs d'achats publiés jeudi.

L'indice des services s'est établi à 41,3 contre 43,7 en février, un chiffre inférieur à l'estimation provisoire de 41,9. Cet indice reste sous la barre de 50, qui sépare contraction et expansion, pour le huitième mois consécutif et atteint son plus bas niveau depuis février 2009. L'indice composite, qui combine services et secteur industriel, a également baissé à 41,9 contre 43,1 en février et 42,1 en estimation provisoire, pour atteindre son niveau le plus faible depuis quatre ans.