Les concurrentes d’Air Lib se partagent ses dépouilles

© 20 minutes

— 

En libérant de la place à Orly, la liquidation d’Air Lib fait le bonheur de ses concurrentes. Hier, l’Association pour la coordination des horaires, chargée de répartir les droits de décollage et d’atterrissage en France, leur a redistribué les 44 528 créneaux horaires annuels détenus par la compagnie sur cet aéroport saturé. Principales bénéficiaires : Aeris, qui hérite de liaisons vers Tarbes-Lourdes, Toulouse et Perpignan, et les Britanniques EasyJet et Virgin Express.