Chômage: Les chiffres de février pourraient dépasser le record de 1997

SOCIAL Le pic pourrait être dépassé dès mardi avec la publication des chiffres des demandeurs d’emploi pour février...

M.B.

— 

Un bureau du Pôle emploi à Bordeaux.
Un bureau du Pôle emploi à Bordeaux. — SEBASTIEN ORTOLA/20 MINUTES

Et de 22? Mardi à 18h, le ministère du Travail devrait pour le 22ème mois de rang annoncé une hausse du nombre de demandeurs d’emploi en février. Le chiffre devrait d’ailleurs s’approcher, voire dépasser la barre des 3,195 millions de chômeurs, un pic enregistré en 1997. Une valeur symbolique que le gouvernement chercher déjà à relativiser.

Machine infernale

«Il y a quand même une limite à l'exercice de comparaison des valeurs absolues, car, entre-temps, la population active s'est accrue d'à peu près 3 millions de personnes. En valeur relative, on n'est pas au record, et on espère ne pas y parvenir», assure-t-on rue de Grenelle.

Et le gouvernement s’emploie à montrer qu’il fait tout pour enrayer cette spirale infernale. L’exécutif martèle ainsi qu’il entend inverser la courbe du chômage d’ici la fin de l’année, même si ces dernières semaines, il semble opérer un glissement sémantique, espérant plutôt aplanir la courbe. Mais pas question de céder au fatalisme. Contrairement au «en matière de lutte contre le chômage, on a tout essayé», lâché par François Mitterrand en 1993, François Hollande a affirmé en novembre que «tout n'a pas été tenté».

Sauver des emplois

A l’occasion de son intervention télévisée jeudi sur France 2, le président de la République devrait d’ailleurs insister sur la série de mesures prises depuis son arrivée à l’Elysée: la baisse des charges des entreprises, les emplois d’avenir, les contrats de génération, la création de la Banque publique d’investissement et la réforme du marché du travail signée par les partenaires sociaux qui doit être votée par les parlementaires au printemps. Elle «permettra de sauver immédiatement des emplois», veut croire Michel Sapin, le ministre du Travail.

Malgré tout, selon l’OCDE, le taux de chômage en France devrait atteindre 10,9% fin 2013 contre 10,2% aujourd’hui. Alors que les associations de chômeurs tirent la sonnette d’alarme sur le manque criant d’agents à Pôle emploi pour faire face à la montée du chômage, inquiétude renforcée après l’immolation d’un demandeur d’emploi en fin de droits à Nantes en février, le gouvernement a décidé lundi de créer 2.000 nouveaux emplois en CDI à Pôle emploi qui s’ajoutent aux 2.000 nouveaux postes créés en 2012.