Un avion d'Air France forcé d'atterrir pour respecter le temps de travail de l'équipage

INSOLITE Les 266 passagers ont tout de même reçu une collation avant de repartir vers Paris...

M.B.

— 

Un Airbus A340 à l'aéroport Roissy-CDG, le 20 novembre 2009.
Un Airbus A340 à l'aéroport Roissy-CDG, le 20 novembre 2009. — E.PIERMONT / AFP

Une halte imprévue pour les 266 passagers d’un Airbus 340 d’Air France en provenance des Etats-Unis. L’avion qui avait décollé de Détroit pour rallier Paris a atterri jeudi à 15h20 à l’aéroport de Brest «parce que l'équipage ne devait pas dépasser le temps réglementaire de travail», selon le Télégramme.

L’avion est reparti trois heures plus tard. Mais en attendant, les passagers se sont vu offrir une collation pour patienter. «Cet allongement sur l'horaire initial était dû à l'atterrissage, préalable et non prévu, à Saint John's (Canada), pour débarquer un passager malade», précise le quotidien.