Photo d'ilustration d'un événement de la société NetApp France.
Photo d'ilustration d'un événement de la société NetApp France. — /NetApp

Économie

NetApp, Octo Technology et Accuracy, ces PME françaises où il fait bon travailler

CLASSEMENT – L'Institut Great Place to Work France vient de dévoiler son palmarès des entreprises françaises où il fait bon travailler...

NetApp France, Octo Technology et Accuracy. Ces noms ne vous évoquent sans doute rien. Et pourtant, vous rêveriez sans doute de travailler pour eux.

D’après le dernier «Palmarès des entreprises où il fait bon travailler en France», réalisé par l’Institut Great Place to Work France, ces trois sociétés seraient en effet les plus attentives au bien-être de leurs employés, en tout cas dans la catégorie des moins de 500 salariés.

L’attribution d’actions gratuites, un plus apprécié

NetApp France, entreprise spécialisée dans l’innovation pour le stockage et la gestion des données, décroche donc la première place. Ce qui séduit les salariés? L’attribution d’actions gratuites aux nouveaux arrivants ou encore la communication simplifiée entre les différents niveaux hiérarchiques.

Cette société est suivie par Octo Technology, où les employés s’appellent eux-mêmes les «Octos». Dans cette boîte, «l’échange est vécu sous toutes ses coutures: échanges sur les procédés, échanges de postes, échanges de tâches –c’est le "vis ma vie" version Octo», avance l’Institut Great Place to Work. Et une journée par an, les salariés se consacrent à l’amélioration de leur lieu de travail (décoration, nouveaux équipements, dîner d’employés, etc.).

Enfin, pour la troisième année consécutive, Accuracy conserve la troisième place du classement. Ce cabinet de conseil est particulièrement fier de son «Accuracy school», où chaque nouvelle recrue bénéficie d’une formation professionnelle intensive de deux semaines afin de favoriser son intégration dans l’entreprise.

Microsoft, PepsiCo et Mars sur le podium des grandes entreprises

Dans la catégorie plus de 500 salariés, les noms vous parleront davantage: le podium est en effet remporté par Microsoft, PepsiCo et Mars. Mais le bien-être au travail n’est pas l’apanage des grands groupes. Cette année encore, les PME représentent 74% des lauréats du palmarès.

Pour réaliser ce classement, les consultants de l’Institut Great Place to Work effectuent leurs enquêtes directement dans les entreprises. Les salariés, de tout niveau hiérarchique, sont interrogés sur leur niveau de satisfaction, d’implication, etc. A noter que toute entreprise, publique ou privée, peut postuler au classement. Et Patrick Dumoulin, le directeur, de rappeler que «sans performance sociale, il n’y a pas de performance économique».

En tout cas, Armando Amselem, DG de PepsiCo France, ne néglige pas ce palmarès: «La moitié des candidats que nous rencontrons dans le cadre d’un recrutement nous disent qu’ils sont au courant de la position de PepsiCo France dans ce palmarès, et que c’est un de leurs trois critères de motivation pour intégrer notre entreprise».