La prime de «retour à l'emploi» fait son entrée

©2006 20 minutes

— 

Rendre le retour au travail attractif. C'est l'objectif de la prime de « retour à l'emploi », entrée hier en vigueur. Comme dans l'ancien système, le bénéficiaire du RMI, de l'API (allocation parent isolé) ou de l'ASS (allocation spécifique de solidarité) qui reprend une activité mensuelle de plus de 78 heures cumulera pendant trois mois allocations et salaire. Les neuf mois suivants, il recevra une prime de 150 e (et 1 000 e de bonus, au bout du quatrième mois d'activité). L'ancien système prévoyait une baisse de l'allocation en fonction du salaire. Cette mesure est reçue en demi-teinte par le secteur associatif, qui regrette que ces mesures ne garantissent pas un gain financier « durable ».