La Finlande se dirige vers plus de rigueur

CRISE Le gouvernement finlandais prévoit des mesures de rigueur budgétaire supplémentaires...

© 2013 AFP

— 

Le gouvernement finlandais prévoit des mesures de rigueur budgétaire supplémentaires, a annoncé mercredi la ministre des finances Jutta Urpilainen, sans toutefois révéler de chiffres précis.
Le gouvernement finlandais prévoit des mesures de rigueur budgétaire supplémentaires, a annoncé mercredi la ministre des finances Jutta Urpilainen, sans toutefois révéler de chiffres précis. — Georges Gobet AFP

Le gouvernement finlandais prévoit des mesures de rigueur budgétaire supplémentaires, a annoncé mercredi la ministre des finances Jutta Urpilainen, sans toutefois révéler de chiffres précis.

Les ajustements à venir pour réduire le déficit budgétaire pourraient «être supérieurs» aux 500 millions d'euros déjà annoncés deux semaines auparavant, a déclaré Mme Urpilainen lors d'un discours à Helsinki.

Le gouvernement de coalition, au pouvoir depuis 2011, doit décider la semaine prochaine de coupes dans les dépenses pour les deux années à venir. Elles s'ajouteront aux 5 milliards d'euros des plans d'économie déjà décidés en 2011 et 2012.

Ces mesures sont nécessaires face à l'affaiblissement de la conjoncture depuis le début de l'année, les mesures antérieures étant basées sur les prévisions économiques de décembre, ont précisé des sources au ministère à l'AFP.

Le gouvernement tablait alors sur un déficit budgétaire de 1,5% du produit intérieur brut en 2013.

Il s'est fixé pour ambition d'arrêter la hausse de la dette publique finlandaise en 2014.

La Finlande est le dernier pays de la zone euro à être noté «triple A» avec perspective «stable» par les trois grandes agences de notation internationales.

Pour conserver cette note, elle ne peut pas compter sur la croissance puisque l'économie du pays s'est contractée de 0,2% sur 2012.