Gagne-t-on vraiment plus en touchant le RSA qu'en travaillant?

SALAIRE Une supercherie entre copains sur Facebook, appuyée sur les a priori de certains sur le RSA, a donné lieu à un débat national...

Bertrand de Volontat

— 

Comparatif de revenus RSA et salarié
Comparatif de revenus RSA et salarié — DR

A l’origine, il y a un tableau Excel comparant le niveau de vie de Français touchant le RSA et celui d’autres Français travaillant et touchant un petit salaire. L’objectif: montrer que les premiers gagnent au final 500 euros par mois de plus que les seconds. L’auteur du tableau, le Lensois Reynald Pais, précisait dans sa légende Facebook qu’il avait réalisé le tableau à partir d’infos brutes trouvées sur le site du gouvernement… avant d’avouer la supercherie et sa surprise de l’engouement national.

Il s’agissait d’«une connerie destinée à faire sourire quelques amis Facebook», selon lui. L’information a déchaîné les utilisateurs des réseaux sociaux. Même complètement faux, le tableau a récolté les critiques par milliers taclant les «profiteurs du système», etc., et des partages par centaines de milliers. L’occasion de se rendre compte que le RSA a mauvaise presse.

Rue89 est le premier site à avoir analysé les calculs «bidon» du tableau titré «Comparatif de revenus entre deux familles de cinq personnes».

Un autre internaute s'est employé, avant de prendre connaissance de l'escroquerie, à défaire ce tableau point par point. Premier point noté, si la famille salariée ne touche que 1.200 euros par mois, elle a le droit au RSA, faussant d'entrée le tableau. La possibilité que la famille salariée touche un revenu si bas sans aide est quasi impossible. Autre exemple, en ce qui concerne la prime de Noël, le prix de 154 euros représente le montant minimum alloué. Elle peut atteindre un maximum de 442 euros pour un couple avec quatre enfants à charge. L'ensemble de ce tableau étant une supercherie, il ne sera pas nécessaire de parler de l'absence de transport pour les bénéficiaires du RSA.