Les eurodéputés font monter la pression

— 

Le bras de fer commence. Les eurodéputés voteront ce mercredi une résolution pour inciter le Conseil européen – les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 pays de l'Union – à revoir à la hausse le budget 2014-2020 de l'Europe. D'après Nicolas-Jean Brehon, spécialiste des finances communautaires, «la rallonge sera au maximum de 5 milliards». Le budget s'élève actuellement à 908 milliards en crédits de paiement. Les eurodéputés exigeront également plus de flexibilité, c'est-à-dire la possibilité de transférer des crédits d'une rubrique à l'autre et même d'une année sur l'autre. Ce que devrait accepter le Conseil européen, la plupart des Etats n'ayant pas intérêt à voir le prochain budget tomber à l'eau. D'abord parce qu'ils ont réussi à s'entendre sur un montant très bas : 908 milliards, c'est à peine 0, 95 % de la richesse communautaire. Ensuite, parce que la plupart des pays ont obtenu des contreparties très avantageuses. Le Parlement doit voter le budget en juillet. C. B.