MSC Preziosa: Saint-Nazaire livre le plus grand paquebot d'Europe

INDUSTRIE Le dernier paquebot né des chantiers navals STX quittera Saint-Nazaire dans six jours...

De notre correspondant à Nantes, Frédéric Brenon

— 

Le «MSC Preziosa» avait été commandé par une compagnie libyenne.
Le «MSC Preziosa» avait été commandé par une compagnie libyenne. — F. Elsner / 20 Minutes

C'était à l'origine le paquebot du régime Kadhafi. L'un des fils de l'ex-colonel libyen avait en effet choisi Saint-Nazaire en 2010 pour y construire un navire de croisière des plus luxueux au monde, avec marbre, dorures et, dit-on, un ahurissant aquarium à requins. Mais la révolution libyenne a changé la donne et contraint les chantiers navals STX à trouver un autre acheteur pour ce géant des mers réalisé à près de 50 %. L'armateur italien MSC arriva à la rescousse et, un an plus tard, le dénommé Preziosa est aujourd'hui «terminé à 99, 9 %».

Il partira le 14 mars pour un voyage pré-inaugural direction Marseille. Mais dès ce week-end, les familles d'ouvriers sont invitées à monter à bord (15 000 personnes attendues !) pour une visite en avant-première. Elles n'y découvriront pas d'aquarium à requins, mais auront tout de même de quoi s'extasier devant cette «ville flottante», dont la déco oscille entre le très chic et le kitsch.

Le plus long toboggan au monde

Long de 333 m – un record pour une compagnie européenne –, haut de quinze étages, le Preziosa est conçu pour embarquer 5 600 personnes dont 1 300 membres d'équipage. Sorti des interminables couloirs de cabines, tout ici est pensé pour s'amuser et dépenser avec sa carte de bord : une quinzaine de bars et salons, cinq restaurants, une salle de spectacle de 1 600 places (le double du théâtre de Saint-Nazaire), un casino, une salle de sport, des jacuzzis et salles de massage, cinq piscines… Impressionnantes, les cuisines font travailler à elles seules près de 500 employés, 24 heures sur 24. «On parle de gigantisme, c'est vrai, mais c'est ce qui porte le marché. La démocratisation des prix de croisière, c'est la réduction des coûts, donc l'effet de masse», explique Jacques Simonneau, responsable navire pour STX.

Mais la fierté de l'armateur se trouve sur le pont supérieur : un parc aquatique dernier cri doté du plus long toboggan embarqué au monde (120 m) offrant un virage à sensation au-dessus de l'océan. «Il répond aux attentes des familles avec enfants, qui prennent une part de plus en plus importante dans la croisière. Notre volonté est de proposer les plus belles vacances au plus juste prix», justifie Erminio Eschena, directeur de MSC. La dépense forfaitaire moyenne du client est estimée à 110 euros par jour.

■ Quatre navires encore à livrer

Il restera encore quatre navires à livrer par les chantiers STX. Le prochain sur la liste sera le paquebot Europa 2, commandé par l'allemand Hapag-Lloyd Cruise. Plus petit que le MSC Preziosa, il partira à la fin avril. Deux bateaux militaires (BPC) destinés à l'Etat russe sont également en construction pour une livraison en 2014 et 2015. Enfin, STX devra aussi construire un paquebot géant de type Oasis commandé par l'armateur RCCL. La première tôle sera découpée en septembre, la livraison est prévue pour 2016.