Wall Street à des niveaux historiques en début de séance

BOURSE Le Dow Jones s'affichant au-dessus des 14.198,10 points atteints le 11 octobre 2007...

© 2013 AFP

— 

Wall Street évoluait à des niveaux historiques mardi en début de séance, le Dow Jones s'affichant au-dessus des 14.198,10 points atteints le 11 octobre 2007 en séance avant la crise financière, portée par un regain d'optimisme des courtiers.
Wall Street évoluait à des niveaux historiques mardi en début de séance, le Dow Jones s'affichant au-dessus des 14.198,10 points atteints le 11 octobre 2007 en séance avant la crise financière, portée par un regain d'optimisme des courtiers. — Don Emmert AFP

Wall Street évoluait à des niveaux historiques mardi en début de séance, le Dow Jones s'affichant au-dessus des 14.198,10 points atteints le 11 octobre 2007 en séance avant la crise financière, portée par un regain d'optimisme des courtiers.

Vers 15H00, le Dow Jones était en hausse de 0,80% à 14.240,23 points, (+112,41 points), après s'être hissé à un plus haut de 14.250,20 points.

Le Nasdaq, à dominante technologique, s'appréciait de son côté de 0,97% et l'indice élargi Standard and Poor's 500 de 0,81%.

«Depuis le plus fort de la crise en mars 2009 à quatre ans plus tard, c'est quand même une incroyable remontée», a commenté Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management, notant que les investisseurs attendaient de voir le record se confirmer en clôture.

Parvenir à ce niveau est «la preuve que l'économie américaine se porte bien, mais c'est aussi la preuve que l'action est en train de redevenir un investissement de choix alors que cette classe d'actifs avait été pratiquement abandonnée pendant longtemps», a souligné de son côté Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

L'enthousiasme du marché américain s'inscrivait mardi dans le sillage des bourses asiatiques et européennes, alors que la Chine s'est fixé un objectif de croissance de 7,5% pour 2013 et de 3,5% d'inflation et que la contraction de l'activité a accéléré en février dans la zone euro, mais moins que prévu que lors de la première estimation.

La poussée des indices new-yorkais était confortée en cours de séance par l'annonce d'une hausse plus forte que prévu de l'activité des services aux Etats-Unis.

Nasdaq Nyse