Nouveau record à la baisse pour les taux des crédits immobiliers à 3,13%

IMMOBILIER Cette baisse concerne l'ensemble du marché aussi bien dans l'ancien que le marché du neuf...

avec AFP

— 

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont atteint en février leur plus bas historique à 3,13%, selon une étude de l'Observatoire Crédit Logement/CSA publiée mardi.
Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont atteint en février leur plus bas historique à 3,13%, selon une étude de l'Observatoire Crédit Logement/CSA publiée mardi. — Boris Horvat AFP

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers accordés aux particuliers par les banques en France ont atteint en février leur plus bas historique à 3,13%, selon une étude de l'Observatoire Crédit Logement/CSA publiée mardi.

Contradictoire avec ce qui était annoncé ce matin, notamment que 30% des banques ont remonté leurs taux selon le courtier Meilleurtaux.com. Lire notre analyse. A moins que le mois de février n'ait été le chant du cygne.

«En février 2013, les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à 3,13% en moyenne», soit un taux inférieur au précédent record de 3,16% établi en janvier 2013, indique Crédit Logement, l'organe central de garantie des prêts pour le logement.

Ancien et neuf concernés

Pour Crédit Logement, «par leur action sur les taux, les établissements de crédit s'efforcent toujours de soutenir l'activité des marchés en dépression». Cette baisse concerne l'ensemble du marché aussi bien dans l'ancien, qui est passé de 3,93% en février 2012 à 3,08% en février 2013, que le marché du neuf, qui a lui aussi enregistré un recul, en passant de 3,93% en février 2012 à 3,18% en février 2013.

La durée moyenne des prêts consentis remonte un peu en février (203 mois) après un «recul brutal» en janvier, où elle était tombé à 199 mois. Le montant des crédits immobiliers accordés en 2012 en France a enregistré une chute de 26,4% par rapport à l'année précédente, qui avait déjà enregistré un repli de 4,2%.

Le total des prêts à l'habitat accordés en 2012 se situe entre 117,5 et 120,5 milliards d'euros, avait indiqué le 24 janvier à l'AFP Michel Mouillart, professeur d'économie à l'Université Paris-Ouest et auteur de cette étude. Sur le front des taux, il ne faut toutefois plus compter sur une baisse sensible, comme celle de 2012. «On est sur la fin de la baisse, très certainement», prédit M. Mouillart, projection confirmée par plusieurs banquiers.