GDF Suez, Itochu, Mitsubishi en lice pour un réacteur en Turquie

Avec Reuters

— 

Les groupes japonais Itochu et Mitsubishi associés au français GDF Suez ont soumis une offre pour la construction de la deuxième centrale nucléaire de Turquie, ont annoncé mardi les autorités. L'investissement pour cette installation de 5.000 mégawatts à Sinop, sur la mer Noire, est estimé à 20-25 milliards de dollars (15-19 milliards d'euros). Si le consortium n'emporte pas le marché, il se portera candidat pour la construction d'une troisième centrale.