Le groupe japonais Bridgestone a annoncé mardi la décision de sa filiale européenne de fermer son usine de pneus de voitures située à Bari (sud de l'Italie), qui emploie 950 salariés, à cause de la chute des ventes en Europe.
Le groupe japonais Bridgestone a annoncé mardi la décision de sa filiale européenne de fermer son usine de pneus de voitures située à Bari (sud de l'Italie), qui emploie 950 salariés, à cause de la chute des ventes en Europe. — Yoshikazu Tsuno AFP

Économie

Bridgestone ferme une usine de pneus en Italie, 950 salariés concernés

Le groupe japonais Bridgestone a annoncé mardi la décision de sa filiale européenne de fermer son usine de pneus de voitures située à Bari (sud de l'Italie), qui emploie 950 salariés, à cause de la chute des ventes en Europe.

«Le segment des pneus pour les voitures en Union européenne est passé de 300 millions d'unités en 2011 à 261 millions en 2012 (-13%) et aucune reprise de volume au niveau de 2011 n'est prévue avant 2020», a justifié le fabricant japonais de pneumatiques. Il va entamer des discussions avec les parties concernées sur le sort des 950 salariés du site qui avait fêté l'an passé ses 50 ans.