Entreprises: Ayrault vante le crédit d'impôt compétitivité et la BPI dans une vidéo

avec AFP

— 

Jean-Marc Ayrault a rendu hommage à Stéphane Hessel saluant au nom du gouvernement le parcours d'un "homme d'engagement", qui incarnait "l'esprit de résistance", mercredi à la sortie du Conseil des ministres.
Jean-Marc Ayrault a rendu hommage à Stéphane Hessel saluant au nom du gouvernement le parcours d'un "homme d'engagement", qui incarnait "l'esprit de résistance", mercredi à la sortie du Conseil des ministres. — Bertrand Guay AFP

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault vante, dans une vidéo sur Dailymotion mise en ligne ce vendredi, le crédit d'impôts compétitivité emploi (CICE) et la Banque publique d'investissement (BPI) pour favoriser la compétitivité des entreprises et l'emploi.

«La compétitivité, c'est l'emploi, c'est la performance de nos entreprises», lance-t-il dans cette vidéo d'un peu moins de trois minutes, filmée dans son bureau de Matignon.

Rappelant que le gouvernement a adopté, à l'automne, un «pacte pour la compétitivité», il détaille deux mesures: le CICE, «une aide fiscale sans précédent», et la BPI, qui «concerne les petites et moyennes entreprises qui ont tant de difficultés à accéder au crédit bancaire».

Coût de ce type de campagne

«Pour faire connaître ces mesures, pour aider tous ceux qui veulent réussir le redressement économique, le gouvernement lance une campagne d'information: +la compétitivité, c'est l'emploi+», explique-t-il, «parce que nous avons besoin de la mobilisation de tous pour redresser notre pays». Assurant que l'on peut «compter» sur son «engagement», il conclut: «Je compte aussi sur vous».

Une précédente campagne, lancée en novembre sur les emplois d'avenir, avait coûté 2,6 M d'euros. Une autre campagne, qui devrait être lancée début avril, sur les contrats de générations doit coûter 1,9 M d'euros, selon le Service d'information du gouvernement (SIG).