SFR s'apprêterait à fermer 150 boutiques d'ici fin 2014 en France

EMPLOI Nouvelle conséquence de l'arrivée de Free...

avec AFP

— 

L'opérateur SFR, la filiale de téléphonie de Vivendi, s'apprête à fermer 150 boutiques d'ici à fin 2014 sur ses quelque 850 points de vente en France pour faire face à l'arrivée de Free (Iliad), selon Les Echos vendredi.
L'opérateur SFR, la filiale de téléphonie de Vivendi, s'apprête à fermer 150 boutiques d'ici à fin 2014 sur ses quelque 850 points de vente en France pour faire face à l'arrivée de Free (Iliad), selon Les Echos vendredi. — Ana Arevalo AFP

L'opérateur SFR, la filiale de téléphonie de Vivendi, s'apprête à fermer 150 boutiques d'ici fin 2014 sur les 850 qu'il possède en France pour faire face à l'arrivée de Free (Iliad), selon Les Echos vendredi.

Mercredi, nous apprenions que l'ex-PDG de l'opérateur SFR (groupe Vivendi), Franck Esser, qui a quitté ses fonctions en mars 2012, et l'ancien président du directoire de Vivendi Jean-Bernard Levy qui a quitté le groupe en juin, avaient chacun touché une indemnité de départ de 3,9 millions d'euros.

Le journal, qui ne précise pas ses sources, affirme que la direction aurait rassemblé les responsables des espaces SFR et des filiales de distribution (SFD et 5 sur 5) lors d'un séminaire à la Martinique, début février, pour leur annoncer ces fermetures.

Le sim only en plein essor

Interrogé par l'AFP, SFR s'est refusé à out commentaire. Les Echos précisent que les offres «SIM-only», c'est-à-dire sans téléphones mobiles, ont connu un grand essor et de plus en plus d'abonnements sont souscrits en ligne plutôt qu'en boutique.

Vivendi, qui a publié ses résultats 2012 en début de semaine, a rapporté que sa filiale de télécoms avait vu sa rentabilité opérationnelle reculer moins que prévu à 10,6%, et a stabilisé son parc d'abonnés mobiles à 16,5 millions fin 2012.

Cette année, SFR prévoit un recul d'environ 12% du résultat opérationnel, contre un repli de 13,2% l'an dernier. L'année 2012 a été marquée en France par l'arrivée de l'opérateur de téléphonie mobile Free qui a contribué à faire baisser les prix sur le marché.