Alitalia: Démission de l'administrateur délégué Ragnetti, pertes en 2012

avec AFP

— 

L'administrateur délégué de la compagnie italienne en difficultés Alitalia, Andrea Ragnetti, a présenté sa démission, qui a été acceptée par le conseil d'administration, a indiqué lundi le groupe dans un communiqué.
L'administrateur délégué de la compagnie italienne en difficultés Alitalia, Andrea Ragnetti, a présenté sa démission, qui a été acceptée par le conseil d'administration, a indiqué lundi le groupe dans un communiqué. — Alexander Klein AFP

L'administrateur délégué de la compagnie italienne en difficultés Alitalia, Andrea Ragnetti, a présenté sa démission, qui a été acceptée par le conseil d'administration, a indiqué lundi le groupe dans un communiqué. Cette démission était attendue, Andrea Ragnetti ne bénéficiant plus de la confiance des actionnaires selon la presse italienne. Il sera remplacé provisoirement par le président du groupe, Roberto Colaninno.

Alitalia a par ailleurs annoncé avoir enregistré en 2012 une perte nette de 280 millions d'euros, contre une perte de 69 M EUR en 2011 et une perte opérationnelle (ebit) de 119 M EUR (contre -6 M EUR en 2011). Alitalia note que son résultat net comprend une charge de 91 M EUR due à des dépréciations et à des opérations de manutention sur sa flotte. Le chiffre d'affaires est en hausse de 3,3% à 3,594 mds EUR.

Fort endettement

«2012 a été une des pires années pour le trafic aérien européen», souligne Alitalia dans son communiqué, notant que les pays du bassin méditerranéen comme l'Italie figurent parmi les plus touchés. La compagnie confirme néanmoins «une inversion de tendance pendant la 2e moitié de l'année par rapport au premier semestre 2012» et précise avoir enregistré un résultat opérationnel à l'équilibre au 4e trimestre 2012.

L'endettement fin 2012 s'élevait à 1,028 md EUR, en hausse de 175 M EUR sur un an. Alitalia indique en outre avoir achevé le renouvellement de sa flotte (140 appareils), un processus lancé en 2009. La compagnie indique par ailleurs que le seuil minimum de 95 M EUR prévu pour le prêt de 150 M EUR que doivent lui accorder ses actionnaires a été atteint.

Le principal actionnaire d'Alitalia est le groupe franco-néerlandais Air France-KLM avec un quart du capital. Le reste de son actionnariat est composé d'une vingtaine de sociétés italiennes dont la famille Riva (10,6%), la banque Intesa Sanpaolo (8,9%), et les groupes Atlantia (8,9%) et Immsi (7,1%).