Medef: Le patron de Virgin Mobile candidat à la succession de Parisot

Avec Reuters

— 

Geoffroy Roux de Bézieux, président fondateur d'Omea Telecom (Virgin Mobile), s'est déclaré lundi candidat à la succession de Laurence Parisot à la présidence du Medef.

Cinq candidats en lice

Il est le cinquième candidat à la tête de l'organisation patronale, rejoignant notamment le président du Groupe des fédérations industrielles, Pierre Gattaz, et l'ancien médiateur des entreprises Jean-Claude Volot.

L'actuelle présidente, Laurence Parisot, a quant à elle demandé une modification des statuts de la première organisation patronale française pour pouvoir la diriger deux ans de plus.

«Réinsuffler l'esprit d'entreprendre»

Dans une interview au Figaro.fr, Geoffroy Roux de Bézieux explique vouloir réinjecter la culture du risque dans la société et refaire de la France un pays d'entrepreneurs.

«La crise que nous subissons depuis 2008 n'est pas que conjoncturelle. Nous vivons une vraie crise de mutation : nous devons réinventer notre modèle», explique-t-il.

«Le Medef a une double responsabilité : proposer les réformes de compétitivité, de flexibilité ou de financement mais aussi réinsuffler l'esprit d'entreprendre, en luttant contre l'invasion du principe de précaution et l'inflation des règles normatives», ajoute-t-il.

Geoffroy Roux de Bézieux veut "acter une vraie baisse du côut du travail" et milite pour un transfert des cotisations familiales "qui ne peuvent plus être financées par les entreprises.»

«Le bon accord sur l'emploi du mois de janvier ne suffira pas non plus à tuer la peur de l'embauche. Il faut maintenant reprendre les sujets les uns après les autres: contrat de travail, prud'hommes, code du travail», ajoute-t-il.