Pour la BCE, la France doit être exemplaire sur les déficits

Avec Reuters

— 

La France, comme l'Allemagne, doit donner l'exemple en matière de réduction des déficits, a déclaré lundi Jens Weidmann, le président de la Bundesbank allemande.

«Selon les dernières prévisions de la Commission européenne, la France ne respectera pas la date limite de réduction du déficit 2013 sous la valeur de référence de 3% du PIB. La question est désormais posée de savoir si cet objectif sera respecté ou pas», a-t-il dit dans un discours prononcé à Jouy-en-Josas, près de Paris.

«Crise de confiance»

«Dans les circonstances actuelles, nous devons admettre que nous sommes confrontés à une crise de confiance», a-t-il ajouté.

«Dans un tel contexte, il est particulièrement important selon moi que les poids lourds de l'UEM donne des signaux claires qui renforcent la crédibilité des règles budgétaires et des accords de l'UEM et la crédibilité de leur stratégie de consolidation. Les engagements devraient toujours être contraignants.»