Agriculture: Les femmes prennent la relève

ETUDE Les agricultrices représentent aujourd’hui 30% des actifs du secteur contre seulement 8% en 1970 selon un sondage Crédit Agricole SA – BVA publiée ce lundi à l’occasion du Salon international de l’agriculture...

C.P.

— 

Jeune agricultrice donnant a manger a des vaches en stabulation.
Jeune agricultrice donnant a manger a des vaches en stabulation. — GILE MICHEL/SIPA

En 2013, «agricultrice», n’est plus seulement synonyme de «femme d’agriculteur». En quarante ans, non seulement la proportion de femme exerçant ce métier a plus que triplé, mais leur statut a également considérablement évolué.

67% de chefs d’entreprise

Selon l’enquête réalisée par le Crédit Agricole, 67% des agricultrices sont aujourd’hui des chefs d’entreprises agricoles, soit 25% du nombre total de chefs d’exploitation.

Une vocation professionnelle placée sous le signe de la tradition familiale mais pas seulement.  Selon le sondage, si 73% des agricultrices sont originaires d’une famille d’agricultures, 65% d’entre elles ont exercé une autre activité professionnelle avant de s’installer. Et 52% a eu auparavant un emploi sans lien avec l’agriculture.

Au final, en 2013 44% ont encore choisi ce métier «pour travailler avec leur conjoint» mais 33% l’ont aussi fait par «passion».

Une jeune génération optimiste

Au quotidien, 77% des agricultrices françaises interrogées considèrent que le fait d’être une femme dans cette profession ne constitue pas un obstacle, et elles sont même 43% à considérer que c’est un atout. 

Côté points positifs, l’autonomie et l’indépendance sont les plus prisées (43%), devant le fait de travailler avec des animaux (23%) tandis que les tâches mécaniques (conduire un tracteur pour 19%, régler les outils pour 18%) sont les points noirs le plus souvent cités.

Signe supplémentaire, du dynamisme professionnel, 56% des agricultrices se disent plutôt confiante dans leur avenir. Et 48% aimeraient voir leur filles suivre leur trace. Des proportions qui atteignent même 86% et 63% chez les moins de 40 ans

*Enquête BVA réalisée par téléphone entre le 8 et le 14 février 2013 auprès de 501 femmes constituant un échantillon représentatif des agricultrices françaises (méthode des quotas).

Portrait robot

Les femmes agricultrices sont légèrement plus âges que leurs homologues masculins: 16% seulement ont moins de 40 ans (contre 23% dans l’ensemble de la profession agricole) et 95% ont des enfants.
Côté spécialisation, elles privilégient l’élevage bovin (25% d’entre elles) aux grandes culturres (20% vs 24,2% dans la population agricole totale). Au total, 61% des agricultrices ont au moins un atelier d’élevage sur leur exploitation.