Le Printemps: Borletti ne veut pas lâcher ses 30%

Avec Reuters

— 

Le groupe Borletti n'est pas vendeur de sa participation de 30% dans Le Printemps dans le cadre du projet de cession par le fonds immobilier Rreef, contrôlé par la Deutsche Bank, de sa part de 70% dans le groupe de grands magasins.

Le Printemps est détenu coinjointement par Rreef et Borletti

Dans un communiqué commun diffusé mercredi dans la matinée, Rreef et Borletti avaient indiqué avoir engagé des négociations en vue d'un rachat des 70% de Rreef par Borletti et des partenaires qatari. Mais une source proche des négociations a ensuite déclaré que les deux actionnaires envisageaient de sortir du capital du Printemps.

«Borletti Group, qui n'est pas vendeur de sa participation de 30% dans Printemps, est en négociation exclusive avec Rreef pour reprendre sa participation dans Printemps avec l'appui d'investisseurs qataris», a précisé une porte-parole du groupe italien à Paris. Cédé par le groupe PPR pour 1,1 milliard d'euros en 2006, Le Printemps est depuis détenu coinjointement par Rreef et Borletti.