La Bourse de Paris reprend son souffle

BOURSE Paris évoluait autour de l'équilibre mercredi en début de matinée, dans un marché animé par de nombreuses publications, mais désireux de marquer une pause après sa hausse de mardi et avant les élections italiennes...

© 2013 AFP

— 

La Bourse de Paris évoluait autour de l'équilibre mercredi en début de matinée, dans un marché animé par de nombreuses publications, mais désireux de marquer une pause après sa hausse de mardi et avant les élections italiennes.
La Bourse de Paris évoluait autour de l'équilibre mercredi en début de matinée, dans un marché animé par de nombreuses publications, mais désireux de marquer une pause après sa hausse de mardi et avant les élections italiennes. — Eric Piermont afp.com

La Bourse de Paris évoluait autour de l'équilibre mercredi en début de matinée, dans un marché animé par de nombreuses publications, mais désireux de marquer une pause après sa hausse de mardi et avant les élections italiennes.

A 09h55 (08h55 GMT), l'indice CAC 40 perdait 3,53 points pour s'inscrire à 3.732,79 points.

Après sa forte hausse de la veille (+1,88%), la cote va reprendre son souffle mercredi, d'autant que les investisseurs vont se montrer prudents à l'approche des élections législatives italiennes, dont le résultat est très important pour l'ensemble de la zone euro.

«Après avoir enregistré une de leurs plus fortes hausses depuis le début de l'année, les indices boursiers européens vont marquer une pause et se contenter de digérer les très nombreuses publications», souligne le courtier EtxCapital.

Cette pause s'inscrit dans un contexte de regain de confiance sur les marchés boursiers, après une statistique allemande publiée mardi et qui s'est avérée meilleure que prévu. «L'appétit pour le risque devrait se poursuivre même si les opérateurs vont se monter moins actifs ces prochaines sessions avant le scrutin italien», ajoute EtxCapital.

En France une bonne nouvelle est venue conforter le marché avec l'annonce d'une amélioration du moral des industriels français au mois de février, après s'être dégradé en janvier.

Sur le front des valeurs Maurel et Prom s'inscrit parmi les plus fortes baisses de la cote (-4,41% à 14,29 euros), après que le groupe a démenti les rumeurs sur son prochain rachat qui avaient provoqué une forte hausse de la valeur depuis deux séances.

Havas perd 4,08% à 27,86 euros, malgré des résultats en progression. TF1 en revanche est logiquement pénalisé par des mauvais chiffres annoncés en 2012 et pâtit de perspectives peu encourageantes en 2013. Le titre cède 2,50% à 9,23 euros.

ArcelorMittal qui s'est engagé à ne pas procéder à de nouvelles restructurations en Europe d'ici la présentation en juin d'un plan sur l'acier, abandonne 1,12% à 12,31 euros.

Du côté des hausses, on note la bonne performance de Lafarge (+5,90% à 49,47 euros) qui a certes annoncé des résultats en repli mais prévoit une amélioration de sa rentabilité en 2013.

Metropole TV (M6) gagne 2,54% à 13,5 euros après avoir annoncé des résultats en repli mais meilleurs que prévu.

Société Générale, soutenu par un relèvement de sa recommandation par HSBC, prend 0,61% à 31,33 euros.

Crédit Agricole, qui a annoncé une perte record de 6,47 milliards d'euros prend 2,84% à 7,54 euros, dans un marché qui salue l'opération vérité sur les comptes.

Euronext (CAC 40)