Accor accélère sa restructuration et ses économies

Reuters

— 

Accor a annoncé jeudi une accélération de son plan de transformation en publiant mercredi pour l'exercice 2012 des résultats placés sous le signe d'une hausse continue de ses prix et de la cession de Motel 6, sa filiale américaine. Le quatrième groupe hôtelier mondial mène une stratégie dite "asset light", visant à réduire progressivement la part de ses hôtels en location et en propriété. Il compte l'accélérer d'ici à 2016 en restructurant 800 hôtels, ce qui aura un impact négatif de 2 milliards d'euros sur son chiffre d'affaires du groupe mais réduira d'autant sa dette nette retraitée. Accor prévoit en outre un plan d'économies de 100 millions d'euros entre 2013 et 2014. Les dirigeants d'Accor n'ont pas dévoilé comment ces économies seront réalisées.

En 2012, Accor, qui se classe derrière InterContinental , Marriott, Hilton et Starwood, a pu compter sur une activité toujours soutenue dans les pays émergents alors qu'il a souffert en Europe du Sud, frappée par la crise économique. Lors d'une conférence de presse téléphonique, Denis Hennequin, le président d'Accor, a pointé les bonnes performances du groupe en Amérique latine, Brésil en tête, tout en observant qu'il ne constatait ni amélioration ni de nouvelle dégradation, de la situation en Europe du Sud. De son côté, la directrice financière, Sophie Stabile, a indiqué que le début 2013 était en ligne avec la fin de l'année dernière malgré "un petit ralentissement en Asie Pacifique, une zone qui reste néanmoins positive". Accor ne publiera de prévisions pour 2013 qu'au mois d'août.

Au total, le propriétaire des enseignes Ibis, Novotel et Sofitel, a réalisé l'an dernier un résultat d'exploitation de 526 millions d'euros (+3% en données comparables) dans le haut de la fourchette de 510 à 530 millions d'euros qu'il avait fixé. En revanche, son résultat net part du groupe, en perte de 599 millions d'euros, porte la marque des dépréciations consécutives à la cession de sa filiale américaine Motel 6 au groupe Blackstone. Néanmoins, au titre de l'exercice passé Accor, redistribuera aux actionnaires un dividende de 0,76 euro par action en croissance de 17%.

Le groupe avait annoncé en janvier une hausse de 2,7% de son chiffre d'affaires 2012 à 5.649 millions d'euros. Son action a clôturé mardi à 29,05 euros donnant une capitalisation boursière de 6,6 milliards d'euros.