La hausse de l'euro à elle seule ne poussera pas la BCE à baisser ses taux

© 2013 AFP

— 

L'appréciation de l'euro à elle seule ne va pas déclencher une baisse des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré le gouverneur de la Banque centrale allemande (Bundesbank), Jens Weidmann, dans une interview à l'agence Bloomberg News diffusée vendredi.
L'appréciation de l'euro à elle seule ne va pas déclencher une baisse des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré le gouverneur de la Banque centrale allemande (Bundesbank), Jens Weidmann, dans une interview à l'agence Bloomberg News diffusée vendredi. — Philippe Huguen afp.com

L'appréciation de l'euro à elle seule ne va pas déclencher une baisse des taux directeurs de la Banque centrale européenne (BCE), a déclaré le gouverneur de la Banque centrale allemande (Bundesbank), Jens Weidmann, dans une interview à l'agence Bloomberg News diffusée vendredi.

L'euro fort est «un facteur parmi beaucoup d'autres pour déterminer les futurs taux d'inflation» et «nous n'allons certainement pas justifier une décision de politique monétaire par un seul facteur», a dit M. Weidmann.

«Je pense que le taux de change de l'euro correspond globalement aux fondamentaux. On ne peut pas vraiment dire que l'euro est nettement surévalué», a-t-il ajouté.

Ses déclarations interviennent alors que les banquiers centraux et les ministres des Finances des pays du G20 se réunissent vendredi à Moscou, sur fond de craintes d'une «guerre des monnaies» dans le monde, notamment à cause des politiques d'assouplissement monétaire des Etats-Unis et du Japon.

Mardi à Madrid, le président de la BCE Mario Draghi a toutefois estimé qu'il était «exagéré» de parler d'une guerre des devises pour l'instant. Selon lui, la récente hausse de l'euro est plutôt le signe d'un retour de la confiance dans la zone euro. Des propos qu'il avait déjà tenus la semaine dernière à l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs de la BCE qui avait décidé de maintenir son taux directeur inchangé à 0,75%.