Hollande en Inde: les discussions sur le Rafale «progressent bien»

© 2013 AFP

— 

Les discussions avec la France sur la vente du Rafale à l'Inde "progressent bien", a déclaré jeudi le Premier ministre indien, Manmohan Singh, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président français, François Hollande.
Les discussions avec la France sur la vente du Rafale à l'Inde "progressent bien", a déclaré jeudi le Premier ministre indien, Manmohan Singh, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président français, François Hollande. — Raveendran afp.com

Les discussions avec la France sur la vente du Rafale à l'Inde «progressent bien», a déclaré jeudi le Premier ministre indien, Manmohan Singh, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président français, François Hollande. «Les discussions sur le contrat sur le MMRCA (avion de combat multirôle) progressent bien», a-t-il dit. L'Inde est entrée en janvier 2012 en négociations exclusives avec Dassault Aviation pour doter son armée de 126 avions Rafale, un contrat estimé à 12 milliards de dollars.

Après une longue série de déceptions, il s'agirait du premier succès à l'exportation pour l'avion de combat français qui a été engagé sur les théâtres d'opérations afghan, libyen et malien M. Hollande a pour sa part indiqué que «le Premier ministre (indien) et moi-même avons constaté des progrès dans la discussion et j'ai bon espoir que nous pourrons parvenir à la conclusion».

Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, a récemment dit espérer conclure avant la fin de l'année la vente des Rafale à l'Inde. La semaine dernière, le chef d'état-major de l'armée de l'air indienne a pour sa part dit espérer que la signature de ce contrat intervienne «avant la mi-2013». Accompagné d'une forte délégation de chefs d'entreprise français, François Hollande est arrivé jeudi en Inde pour une visite d'Etat à forte teneur économique.