La Poste blanchie dans l'affaire Benefic

©2006 20 minutes

— 

La Poste a annoncé mercredi un investissement de 862 millions d'euros dans le déploiement de 650 machines de tri pour automatiser le traitement du courrier afin d'assurer la distribution dans les boîtes aux lettres en 24 heures en 2010.
La Poste a annoncé mercredi un investissement de 862 millions d'euros dans le déploiement de 650 machines de tri pour automatiser le traitement du courrier afin d'assurer la distribution dans les boîtes aux lettres en 24 heures en 2010. — Bertrand Guay AFP/Archives

C'est tout bénef pour la Poste. La Cour de cassation a annoncé hier que l'entreprise publique n'avait pas manqué à son « obligation d'information » lors de la vente de son placement Benefic. Des centaines d'épargnants estimaient avoir été trompés. Dans cinq arrêts rendus avant-hier, la juridiction a cassé les jugements précédents qui avaient condamné l'entreprise à payer des dommages et intérêts à ces épargnants dont la valeur des parts souscrites s'était trouvée, à l'échéance, inférieure à la mise de départ. Le placement Benefic avait été vendu à quelque 300 000 personnes en France entre 1999 et 2000. La Poste précise que sur 18 000 réclamations reçues, 3 100 clients ont été indemnisés.