Petroplus: Le candidat égyptien maintiendra son offre de reprise, même sans aide de l'Etat

ÉCONOMIE 'est l'un des deux repreneurs les plus sérieux...

avec AFP

— 

L'énergéticien égyptien Arabiyya Lel Istithmaraat maintiendra son offre de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne menacée de fermeture même dans le cas où l'Etat français n'accèderait pas à sa demande de prise de participation, a indiqué son représentant en France.
L'énergéticien égyptien Arabiyya Lel Istithmaraat maintiendra son offre de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne menacée de fermeture même dans le cas où l'Etat français n'accèderait pas à sa demande de prise de participation, a indiqué son représentant en France. — Charly Triballeau afp.com

L'énergéticien égyptien Arabiyya Lel Istithmaraat maintiendra son offre de reprise de la raffinerie Petroplus de Petit-Couronne menacée de fermeture même dans le cas où l'Etat français n'accèderait pas à sa demande de prise de participation, a indiqué son représentant en France.

Le groupe «a souhaité que l'Etat participe à concurrence de 20 ou 25% maximum au capital social mais il s'agit d'un souhait, il ne s'agit pas d'une demande nécessaire à l'investissement», a déclaré Michel Billard de la Motte sur Europe 1, assurant que «l'offre sera maintenue si l'Etat refuse».