Mouvement d'humeur dans les cliniques

©2006 20 minutes

— 

La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) appelle ce mardi les 1.260 cliniques privées à une grève des soins, pour dénoncer la décision du gouvernement de baisser les tarifs qui leurs sont remboursés par la Sécurité sociale afin de contenir le déficit de l'assurance maladie.
La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) appelle ce mardi les 1.260 cliniques privées à une grève des soins, pour dénoncer la décision du gouvernement de baisser les tarifs qui leurs sont remboursés par la Sécurité sociale afin de contenir le déficit de l'assurance maladie. — Mychèle Daniau AFP/Archives

Privées d'activité. La Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) appelle aujourd'hui les cliniques à une grève totale des soins. Un arrêt de l'activité, « hormis ce qui est vital », prévient toutefois Ken Danis, président de la FHP. Le syndicat dénonce la décision prise début septembre par le gouvernement à baisser de trois points les tarifs que la Sécurité sociale rembourse aux cliniques.

L'économie attendue est de 60 millions d'euros pour la fin 2006. Le ministre a promis un retour au niveau actuel début 2007. Pour la Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics), l'effort demandé aux cliniques serait « anormalement faible ».