Numericable propose un rapprochement avec SFR

TELECOMMUNICATIONS Le leader de l'Internet très haut débit veut s'allier au deuxième opérateur téléphonique français...

C.C. avec Reuters

— 

Une enseigne Numericable à Lille.
Une enseigne Numericable à Lille. — P.HUGUEN / AFP

Cela fait quelques temps déjà que le projet est dans les tuyaux. Le président de Numericable Eric Denoyer propose un rapprochement entre son groupe, leader de l'internet très haut débit, et SFR, le deuxième opérateur téléphonique français, dans une interview au Figaro publiée ce samedi.

«Ce scénario a été étudié car il répond à une vraie logique industrielle», estime-t-il. «Le premier enjeu du marché aujourd'hui c'est l'émergence du très haut débit fixe comme mobile. Il y a donc un sens à rapprocher Numericable, qui est le leader du très haut débit fixe et de loin avec deux tiers du marché, et SFR qui a essentiellement une base d'abonnés mobiles et est le plus avancé sur le très haut débit mobile 4G», ajoute-t-il.

«Ce mouvement serait un déclencheur créateur de valeur»

«Ce mouvement serait un déclencheur créateur de valeur», insiste-t-il. «Avec l'arrivée de Free Mobile, l'objectif est bien de retrouver de la valeur pour être plus efficace dans le nouveau cadre en rationalisant les investissements», indique-t-il encore. Selon le quotidien, SFR vaut beaucoup plus cher que Numericable et un rapprochement entre les deux nécessiterait un «montage compliqué».

Dans une interview au Parisien fin janvier, le P-DG de SFR, filiale du conglomérat Vivendi, Stéphane Roussel, affirmait que SFR n'était pas à vendre et ne l'avait jamais été. Vivendi, dont le président du directoire Jean-François Dubos estime que l'avenir du groupe passera par les médias, devrait clarifier sa stratégie d'ici à l'assemblée générale du groupe, prévue le 30 avril, selon Le Figaro.