Goodyear-Amiens: On «fait tout» pour que Titan «revienne», assure Ayrault

SOCIAL Le Premier ministre, interrogé vendredi à Evry sur l'annonce de la fermeture d'un site du fabrican de pneumatiques, a déclaré que «le gouvernement fait tout» pour faire revenir à la table des négociations le repreneur potentiel Titan...

avec AFP

— 

Jean-Marc Ayrault, interrogé vendredi à Evry sur le dossier du fabricant de pneus Goodyear et l'annonce de la fermeture de son site d'Amiens Nord, a déclaré que "le gouvernement fait tout" pour faire revenir à la table des négociations le repreneur potentiel Titan.
Jean-Marc Ayrault, interrogé vendredi à Evry sur le dossier du fabricant de pneus Goodyear et l'annonce de la fermeture de son site d'Amiens Nord, a déclaré que "le gouvernement fait tout" pour faire revenir à la table des négociations le repreneur potentiel Titan. — Jacques Demarthon afp.com

«J'espère que tout le monde s'y mettra pour y parvenir, parce que c'est un intérêt commun qu'il faut avoir dans cette affaire. Je regrette que ce qui avait été possible en juin n'ait pas été possible aujourd'hui, mais il ne faut jamais se décourager», a-t-il ajouté, interrogé en marge d'un déplacement sur l'école à Evry (Essonne).

Jeudi, la direction de Goodyear a annoncé que l'usine d'Amiens Nord allait fermer, menaçant 1.173 postes, ce qui constituerait une nouvelle épreuve pour le gouvernement confronté ces derniers mois à une rafale de plans sociaux.

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a déclaré jeudi qu'il souhaitait «ramener tout le monde à la table des négociations». Il a reçu les dirigeants de Goodyear et leur a demandé «de surseoir à l'exécution de ce plan pour laisser une dernière chance à la négociation».

Il espère réunir l'Etat, les syndicats, la direction de Goodyear et le repreneur potentiel Titan, avec qui les négociations ont échoué l'automne dernier.