Grande distribution: Où acheter au meilleur prix?

CLASSEMENT Le magazine «Que Choisir» publie dans son numéro de février son palmarès des tarifs des enseignes sur un panier de référence de 77 produits...

C.P.

— 

 Dans un supermarché à Vaucresson en octobre 2010.
 Dans un supermarché à Vaucresson en octobre 2010. — PRM/SIPA

«Où acheter sans se ruiner?» demande Que Choisir (1). La réponse est sans appel: les centres Leclerc, qui ont fait des prix bas leur principal argumentaire, remportent cette année haut la main la comparaison. Avec un prix moyen de panier de 203 euros, ils ravissent en 2012 la première place à Hyper U (208 euros) qui les devançait de quelques centimes dans l’édition 2011.

Le groupe Casino toujours plus cher

«Parmi les 100 magasins les moins chers, on trouve 79 Leclerc», explique Que Choisir. Et «même les petits magasins sont 5% en dessous de la moyenne nationale» (215 euros).

Guerre des prix oblige, l’écart se resserre toutefois avec la suite du peloton: Carrefour arrive en 3e position (209 euros) à égalité avec Intermarché et juste devant Auchan (211 euros) et Super U (213 euros).

>> Le classement de Linéaires sur les enseignes les moins chères

L’écart se creuse ensuite avec les enseignes citadines de moins grande surface: Simply Market (groupe Auchan) et Carrefour Market sont au coude à coude à 218 euros en moyenne, devant Cora (223 euros).

Les trois enseignes les plus chères en moyenne sont Géant Casino (227 euros) Monoprix (238 euros) et Casino (241 euros).

Soixante-six euros d’écarts entre Saint-Grégoire et Marseille

Toutes enseignes confondues, les écarts géographiques son aussi très importants. «Berceau de Système U et de Leclerc, le Grand ouest (Bretagne et Loire-atlantique) en général est très attractif autour de 207 euros», note Que Choisir, avec un record départemental décroché par l’Orne (205 euros en moyenne) et un record du magasin le moins cher décroché par le Leclerc de Saint-Grégoire (en Ile-et-Vilaine) à 192 euros.

A contrario, Paris est «hors de prix» (239 euros en moyenne). Mais le magasin le plus cher de France se trouve à Marseille (Bouches-du-Rhône): c’est le casino de l’avenue Foch (258 euros), qui détrône cette année le Casino de place de la Nation à Paris (254 euros).

Satisfaction en berne sur le rapport qualité/prix

La compétitivité prix ne suffit pas pour séduire et fidéliser la clientèle. A ce titre, la guerre des prix à l’œuvre dans le secteur n’est guère un succès à en croire l’enquête de satisfaction (2) également réalisée par Que Choisir.

Avec un taux à 69% en chute de 5 points sur deux ans, la satisfaction sur le rapport qualité/prix apparaît comme «le gros point noir de notre étude», note Que Choisir.

Au palmarès, les hard-discounters, «dont c’est la spécialité» convainquent à 84% et même 89% chez Aldi, suivis de près par Leclerc (82%) et Grand Frais (80%). Quatre enseignes du même groupe (Casino) ferment la marche: Franprix (544%, -16 points), Casino et Petit Casino (48%), Géant casino (46%) et Monoprix (40%).

Au classement général ce sont Super U (85,2% et Leclerc à 84%) qui affichent le meilleur taux de satisfaction globale, alors que Carrefour Market (70,7%) et Carrefour/Carrefour Planet (68,8%) ferment le classement.

(1) Relevés effectués entre le 22 septembre et 6 octobre 2012 par des bénévoles des associations locales de l’UFC-Que Choisir sur un panier de 77 produits (61% marques nationales, 33% marques distributeurs et 6% sans marqesà dans 1670 grandes surfaces de toute la France

(2) Etude réalisée à partir de l’analyse de 14.064 avis de lecteurs «chaque personne sondée pouvait juger jusqu’à trois enseignes en indiquant sa satisfaction sur une trentaine de critères regroupés en trois thèmes: le magasin en général, les produits et services, et enfin le personnel, l’accueil et le passage en caisse».