GDF aura du mal à augmenter ses prix

©2006 20 minutes

— 

Après avoir dévoilé un bénéfice record, GDF pourrait avoir des difficultés à augmenter ses prix, ont estimé hier des analystes. Mardi, le groupe a annoncé un bénéfice de 1,7 milliard d'euros. Le PDG du groupe, Jean-François Cirelli, garde l'« espoir » d'obtenir de l'Etat un rattrapage des prix réglementés – c'est-à-dire fixés par les pouvoirs publics – même s'il estime que la question est inopportune. GDF estime en effet que les prix réglementés, qui représentent un tiers de ses ventes, ne couvrent pas les coûts d'approvisionnement et d'acheminement du gaz. La CGT n'a pas manqué de réagir. « On est loin des promesses du PDG qui disait que l'objectif de GDF était de fournir le gaz le moins cher possible », a accusé le syndicat.