Accor porté par les émergents en 2012, confirme ses objectifs de résultats

© 2013 AFP

— 

Le groupe hôtelier français Accor a confirmé jeudi ses objectifs de résultats pour 2012 et a fait état d'une progression de 1,5% de ses ventes sur l'année, à 5,65 milliards d'euros, tirées par les pays émergents.
Le groupe hôtelier français Accor a confirmé jeudi ses objectifs de résultats pour 2012 et a fait état d'une progression de 1,5% de ses ventes sur l'année, à 5,65 milliards d'euros, tirées par les pays émergents. — Eric Piermont afp.com

Le groupe hôtelier français Accor a confirmé jeudi ses objectifs de résultats pour 2012 et a fait état d'une progression de 1,5% de ses ventes sur l'année, à 5,65 milliards d'euros, tirées par les pays émergents.

En données comparables, les ventes du numéro un européen de l'hôtellerie ont augmenté de 2,7%, précise-t-il. Le chiffre d'affaires est supérieur aux attentes des analystes interrogés par Bloomberg (5,63 milliards).

«La progression de notre activité est portée par une activité soutenue dans les pays émergents mais aussi par la transformation de notre modèle», a indiqué la directrice financière du groupe Sophie Stabile, lors d'une conférence téléphonique.

En incluant le chiffre d'affaires de la chaîne Motel 6, cédée en 2012, les ventes annuelles seraient toutefois ressorties en baisse.

Sur le quatrième trimestre, le groupe hôtelier enregistre une hausse de ses ventes de 5%, à 1,45 milliard d'euros. Le consensus de FactSet tablait sur 1,38 milliard d'euros.

Accor, qui détient les enseignes Ibis, Novotel, Mercure ou encore Sofitel, a confirmé ses objectifs de résultat annuel, à savoir un bénéfice d'exploitation stable ou en légère baisse (entre 510 et 530 millions d'euros contre 530 millions d'euros atteints l'an dernier).

Dans le haut et milieu de gamme, qui représente plus de la moitié du chiffre d'affaires d'Accor, les ventes s'élèvent 3,54 milliards d'euros sur l'année, en hausse de 1,4%.

L'hôtellerie économique, qu'Accor veut regrouper sous l'enseigne unique Ibis, a de son côté progressé de 3,4% en publié et de 2,6% en comparable, à 1,96 milliard d'euros.

Ces progressions reflètent les hausses de RevPar (indicateur qui permet de mesurer à la fois le remplissage des chambres et le prix), tirés par les prix, mais aussi la «forte progression des redevances de management et de franchise».

L'activité en Amérique Latine et en Asie du sud-est a été «très dynamique».

Le groupe souligne par ailleurs avoir ouvert 38.085 chambres l'an dernier, au-dessus de l'objectif de 35.000 chambres (hors Motel 6).

«Cette performance est le résultat d'une forte dynamique de conversion en Europe des hôtels existants, d'une forte croissance de notre réseau dans les marchés émergents et des acquisitions stratégiques de Mirvac en Australie et Nouvelle-Zélande et de Grupo Posadas en Amérique Latine», a détaillé Mme Stabile.

A fin 2012, le parc hôtelier atteint plus de 450.000 chambres, dont 37% dans les marchés émergents, selon un communiqué.

Les contrats de management et de franchise représentent désormais 57% de ce total, l'objectif d'Accor étant d'atteindre 40% de chambres en franchise, 40% en contrats de management, et 20% en propriété et location d'ici 2016.

«Cette transformation connaîtra une accélération forte entre 2013 et 2016», indique Accor, qui dévoilera sa nouvelle stratégie en février à l'occasion de ses résultats annuels.