Rio Tinto: dépréciation d'actifs pour 14 milliards de dollars, démission du PDG

© 2013 AFP

— 

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé jeudi la démission de son directeur général Tom Albanese, après avoir passé des dépréciations massives de 14 milliards de dollars US en raison de déboires au Mozambique et dans sa division aluminium.
Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé jeudi la démission de son directeur général Tom Albanese, après avoir passé des dépréciations massives de 14 milliards de dollars US en raison de déboires au Mozambique et dans sa division aluminium. — Tony Ashby afp.com

Le géant minier anglo-australien Rio Tinto a annoncé jeudi la démission de son directeur général Tom Albanese, après avoir passé des dépréciations massives de 14 milliards de dollars US en raison de déboires au Mozambique et dans sa division aluminium. «Tom Albanese a démissionné de ses fonctions de directeur général, en accord avec le conseil de direction de Rio Tinto, et il sera remplacé par Sam Walsh, le responsable de la branche minerai de fer», a indiqué le groupe dans un communiqué.

Rio Tinto «reconnaît pleinement qu'une dépréciation d'actifs de cette ampleur liée à une acquisition relativement récente au Mozambique est inacceptable», a souligné le président du groupe, Jan du Plessis. Le groupe a inscrit une charge de 3 milliards pour dépréciation d'actifs liée à sa filiale Rio Tinto Coal Mozambique (RTCM). Le charbon extrait de la mine devait être transporté par barge sur le fleuve Zambèze mais le gouvernement n'a pas donné son accord.

Le groupe a par ailleurs révisé à la baisse ses estimations sur la quantité de charbon à coke contenu sur ce site. Doug Ritchie, qui avait piloté cette acquisition en 2011 lorsqu'il était responsable de la branche énergie, a lui aussi démissionné. RTCM était tombé dans l'escarcelle de Rio Tinto lors du rachat du producteur australien de charbon Riversdale pour près de 4 milliards US. Rio Tinto a également inscrit une charge comprise entre 10 et 11 milliards USD liée à ses actifs dans l'aluminium, principalement Rio Tinto Alcan et Pacific Aluminium.