Coup de pompe pour la circulation en France

©2006 20 minutes

— 

La voiture perd du terrain sur les routes de l'Hexagone. Selon des chiffres publiés vendredi par le ministère des Transports, la circulation automobile des particuliers a diminué en 2005 de 1,4 % sur un an. Le trafic marque le pas pour la première fois depuis 1974, date du premier choc pétrolier. Trente ans plus tard, c'est aussi le prix du carburant qui est en cause. Alors que les Français roulent moins, les dépenses liées à la voiture représentent toujours en moyenne 9 % du budget d'un ménage. En deux ans, le prix à la pompe a augmenté de 24 %. Parallèlement, les transports collectifs sont de plus en plus populaires. En ville, leur progression s'élève à 3,4 % par an entre 1996 et 2005.