Neuf Cegetel rejoint Free en Bourse

©2006 20 minutes

— 

L'opérateur historique belge de télécommunications Belgacom a annoncé vendredi matin avoir vendu au français SFR sa participation de 5,8% dans Neuf Cegetel, pour un montant total de 187 millions d'euros.
L'opérateur historique belge de télécommunications Belgacom a annoncé vendredi matin avoir vendu au français SFR sa participation de 5,8% dans Neuf Cegetel, pour un montant total de 187 millions d'euros. — AFP

Coup d'accélérateur pour Neuf Cegetel. Le numéro 2 de l'Internet haut débit en France va entrer en Bourse. La procédure, qui a formellement débuté vendredi, doit déboucher sur une cotation du titre à la fin du mois d'octobre. Le groupe compte mettre environ 20 % de son capital sur le marché. Selon Jacques Veyrat, président de Neuf Cegetel, cette introduction devrait « être la plus importante cette année après celle d'Aéroports de Paris ». Une manière de ne pas se laisser distancer par Iliad – maison mère du fournisseur d'accès internet Free – déjà cotée en Bourse depuis janvier 2004, et principal rival sur le marché du haut débit pour le grand public. Sur ce secteur, Neuf Cegetel et Free revendiquent respectivement 6,7%et 5,7% de parts de marché. Loin derrière Orange, la filiale de France Télécom, qui concentre trois quarts de parts de marché. Cette introduction intervient alors que l'engouement des Français pour le haut débit ne se dément pas et que les autres concurrents font grise mine. Noos a annoncé la semaine dernière 832 suppressions d'emplois sur 1 341. Tandis qu'AOL France se sépare de son activité accès Internet. Qu'elle compte céder à Neuf Cegetel.

Edouard Lederer

Selon Le Journal du Dimanche, Iliad –maison mère de Free– annoncera aujourd'hui le lancement d'un réseau de fibres optiques à Paris. A la clé, un débit cinq à dix fois plus rapide que l'ADSL.