TGV: Bruxelles veut une concurrence totale, selon la presse

Reuters

— 

Bruxelles souhaite que les lignes nationales de TGV soient ouvertes à la concurrence à partir de décembre 2019 en Europe, apprend-on dans l'édition des Echos à paraître jeudi.

Selon le quotidien économique, la Commission européenne prévoit dans un texte législatif une ouverture complète du marché domestique des passagers à cette date. «Le texte prône également le renforcement de la séparation entre le gestionnaire d'infrastructures et l'exploitant ferroviaire», précise Les Echos.