Le plan pour sauver PSA ne sera pas modifié par l'Union européenne, affirme Moscovici

Reuters

— 

 Le plan de restructuration de PSA Peugeot Citroën ne devra pas être modifié, même si la Commission européenne assimile à une aide d'Etat la garantie apportée à la banque du constructeur automobile, a déclaré mercredi Pierre Moscovici. La France a notifié à Bruxelles la garantie financière de sept milliards d'euros accordée à la filiale bancaire Banque PSA Finance (BPF) dans le cadre du plan de sauvetage mais considère que son soutien n'est pas une aide d'Etat en tant que telle.

"Il ne s'agit pas de la totalité du plan de garantie qui est assimilé ou assimilable à une aide d'Etat, loin s'en faut", a dit le ministre de l'Economie lors d'une conférence de presse. "Les discussions avec la Commission européennes se déroulent dans les meilleures conditions", a-t-il ajouté. "Ça n'impliquera pas de modification du plan adopté par PSA."