Lacoste met en place une nouvelle direction après son rachat par Maus

NOMINATION Le groupe Lacoste a annoncé mardi le renouvellement de sa direction...

avec AFP

— 

Le groupe Lacoste, fort d'une direction renouvelée, veut fêter en 2013 ses 80 ans en s'appuyant sur la force de la marque, deux mois après sa prise de contrôle par le groupe suisse Maus à la faveur d'un conflit familial.
Le groupe Lacoste, fort d'une direction renouvelée, veut fêter en 2013 ses 80 ans en s'appuyant sur la force de la marque, deux mois après sa prise de contrôle par le groupe suisse Maus à la faveur d'un conflit familial. — Miguel Medina afp.com

Le groupe Lacoste a annoncé mardi le renouvellement de sa direction après l'acquisition en novembre de 100% de son capital par le groupe suisse Maus, avec la nomination à la présidence du conseil de Didier Maus et l'arrivée comme directeur général de Jose Luis Duran.

Sophie Lacoste Dournel, ex-présidente du conseil d'administation, reste présente au sein du nouveau conseil d'administration, ainsi qu'une autre petite-fille du fondateur de la marque René Lacoste, Beryl Lacoste Hamilton, précise un communiqué publié par Lacoste SA.

Le nouveau conseil comprend sept membres, dont Didier Maus et Pierre-André Maus ainsi que Jose Luis Duran, qui conserve ses fonctions actuelles de directeur général de Devanlay, filiale du groupe Maus qui fabrique notamment les célèbres polos.

Ces nominations sont effectives depuis le 21 décembre date à laquelle le conseil d'administation de Lacoste a entériné «la signature définitive de la cession de la société Lacoste SA au Groupe Maus, dans son intégralité», indique le communiqué.

«La cession de Lacoste SA au Groupe Maus est une nouvelle étape dans le développement de la marque Lacoste, et permettra un lien plus fort entre la gestion de la marque (coordination des licences, vision stratégique et protection de la marque) et les opérations de production et de distribution», explique le groupe.

Le groupe Maus, qui en détenait déjà 35%, s'était emparé de 100% de Lacoste à la mi-novembre, sur fond de conflit ouvert entre Sophie Lacoste Dournel et son père Michel Lacoste, qui présidait auparavant la marque au crocodile.