Du low-cost en cati-« MiNi »

— 

Air France a-t-elle l'intention de voler dans les plumes des compagnies à bas prix ? Son offre «MiNi», lancée lundi, en a tout l'air, avec des billets simples vendus dès 49 € TTC sans bagage enregistré sur 58 destinations du réseau court et moyen-courrier. « C'est un choix que nous assumons de ne pas être totalement low-cost », affirme pourtant Alexandre de Juniac, le PDG de la compagnie aérienne, lors de la présentation de cette nouvelle gamme Economy. Les experts ne se leurrent pas. « Cette annonce acte le fait que le low-cost s'est imposé, avec la concurrence par le prix, explique Thierry Saniez, délégué général de l'association de consommateurs CLCV. Mais avec le capital image valorisant d'Air France. » Mais si la compagnie nationale joue le jeu des low-cost, son prix d'appel, d'abord peu élevé, est ensuite grevé par un facultatif plus ou moins contraint. « Après avoir fait beaucoup d'annonces pour la business class, c'est une sorte de rééquilibrage vers le transport populaire », conclut Arnaud de Blauwe, rédacteur en chef adjoint de Que Choisir. ■ Bertrand de volontat