Le gouvernement espagnol ouvrira l'an prochain aux investisseurs privés le capital d'Aena, l'organisme de gestion des aéroports publics du pays, a affirmé la ministre du Développement Ana Pastor, dans un entretien au journal El Mundo publié lundi.
Le gouvernement espagnol ouvrira l'an prochain aux investisseurs privés le capital d'Aena, l'organisme de gestion des aéroports publics du pays, a affirmé la ministre du Développement Ana Pastor, dans un entretien au journal El Mundo publié lundi. — Pierre-Philippe Marcou afp.com

Économie

L'Espagne ouvrira le capital du gestionnaire des aéroports en 2013

Le gouvernement espagnol ouvrira l'an prochain aux investisseurs privés le capital d'Aena, l'organisme de gestion des aéroports publics du pays, a affirmé la ministre du Développement Ana Pastor, dans un entretien au journal El Mundo publié lundi.

Le gouvernement espagnol ouvrira l'an prochain aux investisseurs privés le capital d'Aena, l'organisme de gestion des aéroports publics du pays, a affirmé la ministre du Développement Ana Pastor, dans un entretien au journal El Mundo publié lundi.

«Notre idée est que, au cours du prochain exercice, les investisseurs privés puissent prendre part au capital d'Aena», a déclaré la ministre.

Le précédent gouvernement du socialiste José Luis Rodríguez Zapatero avait prévu de privatiser les aéroports de Madrid (Barajas) et de Barcelone (El Prat), mais le projet avait été reporté, puis abandonné après la défaite de son parti aux élections législatives de novembre.

«Aena a une dette de plus de 14 milliards (d'euros) et il n'est pas admissible de donner en concession deux des plus importants aéroports et de garder la dette», a commenté Mme Pastor.

L'Espagne, dont la croissance a été portée pendant des années par la bulle de la construction avant que celle-ci n'éclate en 2008, compte 49 aéroports commerciaux à vocation internationale, soit le plus grand nombre en Europe.

Certains n'ont qu'une poignée de vols commerciaux, voire plus aucun, comme Badajoz (Estrémadure, ouest) et Huesca (Aragon, nord).

Aena a annoncé fin octobre un plan de 1.600 départs volontaires sur ses 15.000 salariés.

Mme Pastor a par ailleurs déclaré que son ministère consacrerait 10 milliards d'euros aux investissements en 2013, sur un budget total de 18,4 milliards.