BCE: Aucun signe d'une remontée de l'inflation

avec AFP

— 

Le membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) Jörg Asmussen a estimé qu'il n'y avait pour l'heure aucun signe d'une remontée de l'inflation, dans un entretien paru lundi.
Le membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) Jörg Asmussen a estimé qu'il n'y avait pour l'heure aucun signe d'une remontée de l'inflation, dans un entretien paru lundi. — Louisa Gouliamaki afp.com

Le membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE) Jörg Asmussen a estimé qu'il n'y avait pour l'heure aucun signe d'une remontée de l'inflation, dans un entretien paru lundi.

«Nous n'avons pour le moment aucun signe que l'inflation remonte. Au contraire», a déclaré M. Asmussen, lors d'un entretien accordé au journal allemand Tagesspiegel. «Si nous voyons une pression inflationniste croissante, nous réagirons. Mais pour le moment, nous ne le voyons pas», a-t-il ajouté.

La zone euro plus stable

La BCE maintient depuis juillet son principal taux directeur à 0,75%, son plus bas niveau historique. Cible de critiques, notamment en Allemagne, sur ses mesures non-conventionnelles pour lutter contre la crise, le président de la BCE Mario Draghi avait réaffirmé en décembre que l'institution de Francfort «continuer(ait) à veiller à la stabilité des prix».

Jörg Asmussen souligne par ailleurs que l'Allemagne a profité de bas taux d'intérêts grâce à la crise. Néanmoins, le pays ne devrait pas s'habituer à placer des obligations à dix ans avec un taux de seulement 1,5%, dit-il, jugeant ce niveau «pas normal».

En ce qui concerne l'état de la zone euro en général, le responsable de la BCE estime que, grâce aux différentes réformes engagées, elle est «plus stable» qu'il y a un an. Mais «la phase d'adaptation, l'élimination des problèmes structurels et de compétitivité dureront encore des années», estime Jörg Asmussen, affirmant également son optimisme dans la survie de l'euro.