L'espagnol Iberdrola cède ses parcs éoliens en France pour 350 millions d'euros

avec AFP

— 

Le groupe énergétique espagnol Iberdrola a annoncé lundi la vente de ses parcs éoliens terrestres en France pour un montant de 350 millions d'euros, plus un paiement conditionnel de 50 millions d'euros.
Le groupe énergétique espagnol Iberdrola a annoncé lundi la vente de ses parcs éoliens terrestres en France pour un montant de 350 millions d'euros, plus un paiement conditionnel de 50 millions d'euros. — Philippe Desmazes afp.com

Le groupe énergétique espagnol Iberdrola a annoncé lundi la vente de ses parcs éoliens terrestres en France pour un montant de 350 millions d'euros, plus un paiement conditionnel de 50 millions d'euros.

Un américain, un français et un allemand en acquéreurs

La filiale cédée, Iberdrola Renovables France, est acquise à 40% par le géant américain General Electric, à 40% par le groupe financier allemand Munich Re, et à 20% par EDF Energies Nouvelles, la filiale d'Electricité de France. La transaction porte sur 32 parcs éoliens terrestres en fonctionnement, d'une puissance totale de 321,4 mégawatts, a précisé Iberdrola dans un communiqué.

Iberdrola conserve en France son activité offshore et ses parcs en cours de développement. Confronté à d'importantes difficultés en Espagne, Iberdrola a engagé un recentrage de ses investissements sur les marchés considérés comme les plus porteurs, tels que le Royaume-Uni et le Brésil, afin de maintenir un niveau stable de revenus et de réduire sa dette.

Le groupe prévoit ainsi de vendre jusqu'à deux milliards d'actifs d'ici 2014. Au cours du seul mois de décembre, Iberdrola a cédé ses éoliennes terrestres en Allemagne pour 52,7 millions d'euros, et sa participation dans Medgaz, société chargée de construire un gazoduc entre l'Algérie et l'Europe, pour environ 146 millions d'euros.