OMC: Un candidat sud-coréen pour succéder à Pascal Lamy

© 2012 AFP
— 
La Corée du Sud a présenté son ministre du Commerce Taeho Bark pour succéder à Pascal Lamy au poste de directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, l'institution qui s'occupe des règles et du règlement des conflits liés au commerce mondial, a annoncé vendredi l'OMC.
La Corée du Sud a présenté son ministre du Commerce Taeho Bark pour succéder à Pascal Lamy au poste de directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, l'institution qui s'occupe des règles et du règlement des conflits liés au commerce mondial, a annoncé vendredi l'OMC. — Ronaldo Schemidt afp.com

La Corée du Sud a présenté son ministre du Commerce Taeho Bark pour succéder à Pascal Lamy au poste de directeur général de l'Organisation mondiale du commerce, l'institution qui s'occupe des règles et du règlement des conflits liés au commerce mondial, a annoncé vendredi l'OMC. Taeho Bark, 60 ans, est à la tête du Ministère du commerce de son pays depuis décembre 2011.

A ce jour, il y a donc huit candidats pour succéder à Pascal Lamy: outre le Sud-Coréen, un Mexicain, un Ghanéen, une Costaricienne, une Indonésienne, un Néo-Zélandais, un Jordanien et une Kényane. Les pays membres ont jusqu'au 31 décembre pour présenter un candidat auprès de l'OMC. Tous les candidats seront ensuite auditionnés par le Conseil général de l'OMC, qui réunit les 158 pays membres de l'organisation, à partir du 29 janvier.

Le Conseil général -- l'Organe de décision suprême de l'OMC à Genève -- choisira le nouveau directeur général par consensus avant le 31 mai prochain. Pascal Lamy, en fonction depuis 2005, achèvera son mandat fin août et son successeur le remplacera à partir du 1er septembre.