PPE : 250000 foyers devront rembourser

©2006 20 minutes

— 

En pleine période électorale, la nouvelle tombe mal. Le ministère des Finances a confirmé hier que 250 000 bénéficiaires de la prime pour l'emploi (PPE), qui avaient opté pour la mensualisation, devront rembourser des trop-perçus touchés depuis le début de l'année. Cette décision concerne pour moitié des foyers dont les revenus ont augmenté l'an dernier et pour moitié des personnes ayant perdu leur emploi. La PPE, instaurée en 2001 pour favoriser le retour à l'emploi, concerne en effet des salariés gagnant entre 0,4 et 1,6 fois le smic. Mais c'est la première fois que les bénéficiaires doivent rembourser le fisc, car la mensualisation du versement de la PPE, qui oblige à une régularisation de la situation vers début septembre, n'est mise en place que depuis un an. Alors que le ministère avait fait savoir dès hier matin qu'il y aurait « un étalement des remboursements » pour les chômeurs, Dominique de Villepin est allé encore plus loin en demandant en fin d'après-midi un examen « au cas par cas » de la situation des 250 000 bénéficiaires. Le Premier ministre a également demandé que certains puissent être exonérés de tout remboursement, « quand la situation le justifie ».

V. L. (avec AFP)

La CGT-Chômeurs et le PS ont reproché hier au gouvernement de « punir » les chômeurs ayant perçu à tort la PPE et lui ont demandé de renoncer au remboursement des trop-perçus touchés depuis janvier.