Un étudiant sur quatre renonce à des soins

©2006 20 minutes

— 

Un quart des étudiants ont renoncé à des soins en 2005 faute de moyens, selon un sondage publié hier par La Mutuelle des Etudiants, et mené auprès de 9 200 étudiants. « Au total, 23 % de la population étudiante renoncent à certains soins, notamment ophtalmologiques et dentaires, pour des raisons financières », indique l'étude, contre 13 % pour l'ensemble de la population.

Le nombre d'étudiants ne disposant pas d'une complémentaire santé est en hausse. Il a atteint 13 %, contre 7 % en 2002 et 10 % pour tous les Français. Si la majorité des sondés estiment ne pas avoir les moyens de payer cette assurance, 16 % des femmes et 29 % des hommes affirment ne pas y voir une dépense indispensable.